Les musées d’Istanbul

Les musées d’Istanbul
806
Sommaire

Introduction

C’est la ville unique, distinguée par un mélange exceptionnel du passé et du présent, caractérisée par un grand nombre de sites et attractions touristiques formidables, culturelles et historiques, en plus d’une large gamme de musées et centres culturels dont on va parler dans ces lignes.

Les plus célèbres musées d’Istanbul

1. Palais Topkapi

Le Palais de Topkapi, Topkapi Sarayi en turc, construit sur le lieu de l’ancienne Acropole de Byzance entre 1459 et 1465 par le sultan Mehmet II, devient dès lors sa résidence principale de tous les sultans jusqu’en 1853.

A partir de 1924, suite à la chute de l’Empire ottoman, le Palais de Topkapi devient un musée. En 1985, le musée de Topkapi est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce palis pittoresque est composé de quatre cours principales, autour desquelles on trouve des cuisines et des écuries impériales, et un harem.

La première cour ‘’cour des Janissaires’’, accessible depuis la Porte d’Auguste construite en 1478.

La seconde cour ‘’cour des Cérémonies’’, accessible par la Porte du Salut aussi appelé Porte du Milieu, était surtout connue pour être impressionnante à la vue des visiteurs.

La troisième cour ‘’palais intérieur’’, derrière la Porte de la Félicité, constitue le cœur du palais où séjournais le sultan. Là, de nombreux édifices se trouvent, telles que la bibliothèque d’Ahmet III, la mosquée des Agalar, et le pavillon des audiences.

La quatrième cour, ‘’sofa impérial’’, était le lieu où s’est reposé le sultan et sa famille. Cette cour se compose d’un ensemble de jardins, kiosques, et pavillons qui était à l’époque assimilée à la troisième cour.

Le harem impérial, construit à la fin du 16ème siècle, abrité plus de 300 pièces privées du sultan.

A lire : Le palais de Topkapi

Palais Topkapi

2. Musée Istanbul Modern

Le musée d’art moderne d’Istanbul, Istanbul Modern sanat müzesi en turc, situé dans le quartier de Beyoglu, ouvert en décembre 2004 dans un ancien entrepôt de 8000 m² le long du Bosphore.

Le musée d’art moderne qui comporte de nombreuses peintures, sculpture, photographies et vidéos d’artistes turcs et internationaux, se compose de deux étages :

Le premier étage : consacré aux expositions temporaires, en plus de la bibliothèque des arts et du cinéma.

Le deuxième étage : destiné à la collection permanente, en plus d’une boutique et un restaurant.

3. Musée Rahmi Koç

Le musée Rahmi M. Koç, situé au cœur de la vieille ville d'Istanbul, sur les rives de la Corne d'Or, sur une superficie de 27 000 mètres carrés.

C’est un unique musée industriel de Turquie qui intègre des éléments de divertissement et d'éducation.

En fait, ce musée est divisé en deux sections : le bâtiment Lengerhane et le chantier naval de Hasköy. La première était construite sous le règne du sultan Ahmet III pour les opérations du chantier naval, acquise par la Fondation muséologique et culturelle Rahmi M. Koç en 1991 et ouverte aux visiteurs en 1994.

La deuxième, le chantier naval d'Hasköy, a été achetée par la Fondation en 1996 et restauré dans son état d'origine avant d'être intégré au musée en 2001.

C’était la première grande institution exposant les développements de l'histoire de l'industrie, de la communication et des transports, en naviguant avec ses visiteurs dans le temps.

En outre, le musée comprend des sections consacrées au transport terrestre, au transport ferroviaire, à l'aviation, au transport maritime, aux machines, à la communication, aux outils scientifiques, aux modèles et aux jouets, ainsi qu'une section interactive consacrée à l'histoire et à l'éducation.

4. Musée Salt Galata

Ouvert en 2011, SALT Galata, c’est un musée qui fait partie des célèbres centres d'exposition d'art moderne d'Istanbul. Le bâtiment principal qui sert aujourd'hui comme le musée SALT Galata a été construit par le célèbre architecte Alexandre Vallaury en 1892. À l'époque, la construction était consacrée pour la Banque ottomane, cependant il y a eu de nombreux ajouts et modifications dans le bâtiment à travers l'histoire. En 2011, à la suite des dernières rénovations, le bâtiment a été rénové selon le plan d'origine et désormais ouvert ses portes sous le nom de SALT Galata. En plus d'être un musée de l'économie, SALT Galata gagne sa renommée par un calendrier d'expositions temporaires.

 Musée Salt Galata

5. Le Musée militaire, Askeri Müzesi

Le musée militaire, Askeri Müzesi en turc, situé dans le quartier d’Harbiye (Istanbul), construit en 1726, est le plus ancien d’Istanbul.

Le Musée militaire comporte 17 salles regroupés par catégories, où quelques 10 000 armures, armes et autres objets sont exposés dans des salles thématiques telles que la Première Guerre Mondiale, la Guerre d’Indépendance, Atatürk, les uniformes et les armes de guerre.

Le musée militaire est ouvert tous les jours sauf le lundi et le mardi de 9h à 17h.

6. Musée archéologique d’Istanbul

Le musée archéologique d’Istanbul, Arkeoloji Müzesi en turc, situé entre le quartier d’Eminönü et le quartier de Sultanahmet.

Le bâtiment de ce musée a été construite en 1908 par l’architecte ottoman Alexandre Vallaury. Outre le bâtiment du musée archéologique principal, il y a deux autres musées forment l’enceinte global du musée archéologique : le musée des œuvres de l’Orient Ancien et le musée du Pavillon émaillé.

Le Musée Archéologique est composé de huit thèmes majeurs répartis sur trois étages : l’archéologie classique, le musée des Enfants, les collections byzantines, Istanbul à travers les âges, l’Anatolie et Troie, les cultures voisines de l’Anatolie, les céramiques …

A l’intérieur, on trouve l’une des plus grandes collections d’Antiquités existant au monde, telles que le sarcophage d’Alexandre et la statue d’Alexandre le Grand, toutes les deux se situent au rez-de-chaussée.

Dans le musée des œuvres de l’Orient Ancien, on trouve une série d’objets venant des civilisations égyptienne, mésopotamienne, arabes et anatoliennes. La pièce la plus importante et intéressante est le Traité de Kadesh, signé entre les Égyptiens et les Hittite, datant de 1269 avant Jésus-Christ. C’est le plus ancien traité de paix existant dans le monde.

Musée archéologique d’Istanbul

7.  Musée de l’aviation (Havacilik Müzesi)

Ce musée qui retrace l’histoire de l’aviation en Turquie depuis 1912 comprend une collection d’objets répartis sur plus de 15 000 m², composé d’une section couverte et d’une section ouverte.

Dans la partie ouverte, on trouve une vaste collection d’avions de lignes et de guerres, d’hélicoptères, des missiles, radars, batterie antiaérienne, etc.

La partie couverte contient une vaste collection d’attirails historique de l’armée turque telle que, uniformes, médailles, et photos qui donnent une idée de l’évolution des forces aériennes turques.

En plus d’une section du musée qui est consacrée à Sabiha Gökcen (le nom de l’aéroport situé sur la partie asiatique de la ville) qui était la première femme pilote turque.

8. Musée des arts turcs et islamiques

Le musée des arts turcs et islamiques se trouve à l’intérieur du palais d’Ibrahim Pasa,le grand vizir du sultan Soliman le Magnifique, situé près de l’hippodrome antique dans le quartier historique de Sultanahmet.

Le musée offre une vaste collection de plus de 40 000 pièces d’art islamique allant du 8e au 19e siècle. En plus, il y a une importante section du musée qui est consacrée aux tapis, avec une collection de tapis remontant à l’époque seldjoukide, ainsi que plusieurs métiers à tisser. On trouve également des explications qui sont données sur la fabrication des tapis, notamment sur les plantes utilisées pour la coloration.

A travers la section des calligraphies et des manuscrits enluminés, des Corans rapportés des diverses régions de l’Empire ottoman sont exposés.

La section ethnographique est très intéressante en représentant la reconstitution des modes de vie de tribus turques du 19e siècle.

Enfin, le musée regorge de nombreux objets en bois et en métal ainsi que des mosaïques, des verreries et des faïences.

Musée des arts turcs et islamiques

9. Istanbul Santral

Istanbul Santral, c’est un complexe d’art faisant partie du campus de l’Université de Bilgi, situé au nord de la Corne d’Or à Eyüp.

Ce complexe comprend un musée d’art contemporain, un musée de l’énergie, un amphithéâtre, un hall de concert et une librairie. Historiquement, c’est une centrale électrique de l’Empire ottoman d’où est dérivé le nom ‘’Santral Istanbul’’.

Le musée d’art contemporain comprend les œuvres du célèbre peintre turc Abidin Dino, tandis que le musée de l’énergie, on trouve des turbines électriques de barrage et des générateurs.

10. Musée des Voitures Classiques (Ural Ataman)

S’étendant sur 2000 mètres carrés, est une halte culturelle où des voitures vivantes sont exposées et visitées tout en profitant de la musique de cette période. Ce musée se compose de deux parties selon les années.

Dans la première partie, le rez-de-chaussée abrite principalement des voitures et des motos américaines des années 1950 et 1960, en plus d'un restaurant des années 1950.

Le deuxième abrite une collection privée de voitures européennes.

De plus, une petite bibliothèque, un hippodrome de maquettes et d'autres collections vous accueillent au même étage.

Les points forts de la collection entièrement intacte exposée dans ce musée privé incluent la Jaguar XK1952 Roadster de 120, la Chevrolet Corvette de 1954, la Ford Thunderbird Cabriolet de 1955, la Mercedes-Benz 1955 SL Gullwing de 300 et la Rolls-Royce Silver Cloud II de 1960. L'Ataman Classic Car Museum a exposé plus de 60 voitures de 1920 à 1970.

A lire : Les plus beaux sites de la rive européenne d’Istanbul

11. Musée des Jouets Istanbul

Sunay Akin, un poète et auteur turc bien connu, a organisé le musée du jouets d'Istanbul avec des jouets acquis depuis les ventes aux enchères et des magasins d'antiquités autour plus de 40 pays pendant une période de 20 ans.

Le but du musée est d'utiliser des jouets pour rendre l'histoire du monde plus intéressante et attrayante pour ses visiteurs.

Edité par Safaraq Touristique ©

Avez-vous aimé notre sujet ? Partagez-le

806